×

COURONNE PERMANENTE SUR CREAMED POST ET CORE

Couronne permanente sur le poteau et le noyau: la synergie parfaite entre le scan intra-oral et l’impression 3D

Par Domenico Mastandrea – Crème

Au cours des dernières décennies, le monde de la dentisterie et de la technologie dentaire subit un changement dans le protocole dentaire, passant de l’analogique au numérique.

Cela signifie que la prothèse dentaire – une fois réalisée par l’artisan – est maintenant développée virtuellement, en cliquant sur une souris et par scan. En plus de la conversion analogique-numérique, dans quelques années, le domaine dentaire est à l’aube d’une nouvelle (r)évolution productive: celle de l’impression 3D, qui émerge rapidement, en offrant une variété de solutions, de nouveaux matériaux et la possibilité de créer des prothèses dentaires plus rapidement et plus efficacement, en réduisant les déchets.

Par exemple, la plupart des laboratoires dentaires réaliseraient sûrement une couronne permanente sur une souche de couronne naturelle en zircon, en retirant le matériau des disques. Au contraire, dans le cas ci-dessous, nous montrons la création d’une couronne permanente sur un poteau et un noyau métalliques grâce à la fabrication additive et avec un flux de travail presque exclusivement numérique.

Le dossier dentaire a été identifié numériquement avec Aoralscan par Shining3D, ce qui a facilité cette procédure, grâce à son outil “metal tooth scan”. Cette modalité modifie les paramètres d’acquisition permettant le scan des éléments métalliques aussi facilement que des dents naturelles, sans l’aide de poudres ou de matifiants.

L’impression intra-orale, outre sa facilité d’exécution, offre la possibilité de réduire le temps passé sur le fauteuil dentaire avec le maximum de confort pour le patient. Le dossier intra-oral offre aussi – et surtout – cette immédiateté de communication avec le laboratoire qui peut désormais contourner ou reporter les étapes de réalisation du modèle, en s’approchant directement de la modélisation et de la mise au point de la prothèse dentaire.

Ainsi, il devient facile pour le laboratoire d’optimiser les délais de production et de livraison, améliorant ainsi l’efficacité de toute l’équipe. Dans le cas d’étude concerné, la couronne a été modélisée par Exocad puis imprimée avec la résine hybride micro-remplie BEGO VarseoSmile Crown Plus A1 avec Accufab-D1 Shining3D.

Grâce aux propriétés mécaniques de cette résine BEGO, il est possible d’obtenir des couronnes dentaires très durables qui améliorent l’absorption des charges masticatoires et avec un degré d’usure durable, sans être abrasives pour les dents adverses.

En ce qui concerne l’esthétique, le degré d’opacité de BEGO VarseoSmile Crown Plus contribue à masquer – même avec des épaisseurs relativement faibles – la réduction de la valeur causée par le montant métallique et la couronne centrale ou, éventuellement, des changements de couleur résultant de souches dyschromiques ou nécrotiques.

Grâce à ce protocole, le flux de travail pour la réalisation est réduit à quelques heures, nécessaires à l’impression, à la finition et au marquage de la couronne.

La précision extrême de l’Accufab-D1 a également permis d’obtenir une grande précision concernant la ligne d’arrivée, vérifiée à travers les modèles imprimés en 3D avec la résine KeyModel Ultra Light Grey. Ce matériau, en effet, est idéal même en termes d’esthétique, compte tenu de sa couleur neutre qui n’affecte pas les nuances prothétiques des dents dans le processus de caractérisation du modèle imprimé.

La polyvalence du matériau définitif permet à la fois la peinture extérieure et la superposition de pièces en émail, de manière à conférer à la couronne une plus grande tridimensionnalité et un plus grand naturel. Dans le cas présent, en analysant les couleurs pic, nous avons opté pour la coloration superficielle comme protocole de finition. De plus, nous avons beaucoup travaillé sur le soin de la forme et de la texture pour trouver la meilleure intégration avec les dents adjacentes.

Enfin, la couronne a été sablée à l’intérieur – afin d’augmenter l’adhérence – et cimentée au moyen d’un ciment adhésif double durcissement photopolymérisable.

On peut remarquer une intégration chromatique parfaite à partir des photos montrant le contrôle de la couronne deux semaines après la cimentation.

À la fin de l’étude de cas, nous pouvons affirmer que la synergie essentielle entre l’AoralScan et le système d’impression Accufab de Shining3D nous permet d’obtenir des résultats très précis, à la fois lors de la phase d’acquisition de données et de la réalisation de dents permanentes, même dans des cas particuliers, comme celui montré.

Les difficultés rencontrées avec ce cas ont précisément consisté à traiter un poteau et un noyau métalliques, ce qui aurait pu poser quelques problèmes d’acquisition lors du scan intra-oral, compromettant la fiabilité d’un protocole entièrement numérique concernant la réalisation de la couronne.

La mise en œuvre de matériaux innovants et très performants, tels que la couronne Bego VarseoSmile, nous permet d’obtenir une résistance sûre à court terme (temps écoulé entre la cimentation et le premier contrôle) et une bonne intégration chromatique.

Certes, on peut remarquer une légère nuance grisâtre en correspondance de la partie cervicale, en raison de la présence du poteau et du noyau métalliques. Néanmoins, nous voulions pousser plus loin spécifiquement pour tester les limites de cette procédure (s’il y en avait). En ce qui concerne les souches vitales, nous sommes sûrs que les caractéristiques matérielles seraient mises en valeur d’un point de vue esthétique, en s’intégrant parfaitement de la ligne d’arrivée au bord incisif et en obtenant la couleur de la souche pour une intégration plus naturelle.

Nous remercions sincèrement le Laboratorio Odontotecnico di Michele Di Bisceglie pour leur coopération et leur soutien au développement de ce cas d’étude.

help

Get a quote
Please fill this form to receive a free quote within 24 hours (during working days).

submit...